Emmaüs et SFR inventent la téléphonie mobile sociale

téléphone mobile

Emmaüs et l’opérateur de téléphonie mobile français SFR ont lancé très récemment à Paris une opération pilote d’accompagnement de personnes en grande difficulté comprenant une aide pédagogique à l’utilisation du téléphone mobile, une offre de téléphonie mobile solidaire et un accompagnement social adapté.

Ce programme de téléphonie mobile sociale – solidaire n’est pas une offre « low cost ». Il s’agit d’un service pour des personnes ayant des difficultés financières afin de les aider à maîtriser leurs dépenses de téléphonie mobile. Un coup de pouce pour sortir d’une situation difficile et une aide pour retrouver dignité et autonomie.

En ce qui concerne la téléphonie mobile, les personnes en grande difficulté subissent une double peine : non seulement elles ont des ressources extrêmement limitées mais en outre, n’étant ni solvables ni bien informées, elles payent plus cher l’accès au même service. Pourtant, le téléphone mobile constitue aujourd’hui un équipement de première nécessité que ce soit pour trouver du travail ou un toit, pour régler les problèmes administratifs ou simplement rester en contact avec ses proches.

Le dispositif créé par Emmaüs et SFR s’adresse aux personnes en situation de précarité, orientées par les travailleurs sociaux de la Ville de Paris ou des associations partenaires du projet (SOS Familles, Cresus Île-de-France). L’accès au dispositif de téléphonie solidaire est proposé pour une durée de 6 mois renouvelable.

Il comporte 3 volets :

Une offre de téléphonie mobile solidaire

Les bénéficiaires se voient proposer des cartes prépayées sans engagement à un tarif solidaire, 4 à 5 fois inférieur aux tarifs du marché (soit environ 5 EUR pour une heure de communication en France) pour réduire immédiatement leur budget de téléphonie mobile. En tant que partenaire opérateur, SFR prend en charge le financement des cartes prépayées à un tarif solidaire. Les bénéficiaires peuvent ensuite accéder à des recharges à 5 EUR ou à 8.30 EURO.

Un accompagnement pédagogique

Une information simple avec des repères sur les bons usages du téléphone est fournie aux bénéficiaires pour permettre une réduction durable du budget de téléphonie dans le foyer. Cette information est dispensée dans les bric-à-brac d’Emmaüs Défi.

Un accompagnement social

Les équipes de terrain des associations partenaires identifient et orientent les personnes qui pourront bénéficier du programme. Ces personnes appelées « référents », sont les interlocuteurs d’Emmaüs Défi et accompagnent les bénéficiaires tout au long de la démarche.

La phase pilote du dispositif a démarré en mars 2010 dans le 19e arrondissement de Paris, où se trouve l’un des bric-à-brac d’Emmaüs Défi. Le dispositif est également déployé au bric-à-brac du Boulevard Jourdan (19e). Environ 80 personnes sont aujourd’hui concernées.

Dans son édition du journal de 18h, la station de radio RTL a consacré un reportage à cette initiative (à écouter en ligne) : Emmaüs et SFR lancent la téléphonie mobile sociale.

Les partenaires de l’opération

SFR : Financement des cartes prépayées et soutien technique apporté à la mise en place du dispositif. A travers du mécénat de compétences, plusieurs collaborateurs mettent leur expertise au service des bénéficiaires et des associations partenaires (diagnostic de consommation, conception de la base de suivi des bénéficiaires, pédagogie pour maîtriser sa consommation…).

Cette collaboration s’inscrit dans le cadre d’un partenariat plus large sur 3 ans, qui prévoit notamment du mécénat pour l’ouverture de nouveaux bric-à-brac dans Paris et du mécénat de compétences pour l’aménagement de ces bric-à-brac.

Association CRESUS Île-de-France (Chambre Régionale du Surendettement Social), membre de la Fédération CRESUS, a pour objet de prévenir et traiter les situations d’endettement voire de surendettement. Elle accueille, écoute et accompagne les ménages surendettés. Elle lutte contre l’exclusion par l’éducation et la formation financière de tous.

Les services sociaux de la Ville et du Département de Paris : Les actions ont d’abord été menées avec les Services Sociaux Départementaux Polyvalents (SSDP) et les sections du CASVP des 10e, 18e, 19e, et 20e arrondissements. Elles seront étendues aux 13e, 14e et 15e arrondissements.

Les associations SOS Familles Paris et l’Association Emmaüs (via le CHRS Quai de la Marne) ont déjà rejoint l’opération. D’autres, comme par exemple Espace 19 (avec son EPN – Espace Public Numérique) et l’Association Projets 19, expérimentent le projet.

Emmaüs Défi
collecte, trie et vend des objets en fin de vie (textile, électroménager, meubles, bibelots, etc.) afin de proposer un emploi aux personnes en situation de grande exclusion. Pour ceux qui vivent en situation précaire, accéder sans condition à un emploi signifie bien plus qu’un bulletin de salaire : c’est avoir sa place dans la société et retrouver la dignité. Créé en mars 2007, Emmaüs Défi compte aujourd’hui plus de 90 salariés en insertion et dispose de deux bric-à-brac (Boulevard Jourdan et au 104) et d’une plateformes de tri dans le 13e.

Crédit photo : SFR.

AddInto

Licence : Lire la licence dans une nouvelle fenêtre Creative Commons by-nc-sa
Géographie : Île-de-France

Tags: , , ,

Ressources similaires



Poster un commentaire

Merci de vous inscrire ou de vous connecter pour rédiger un commentaire.

 

Formations animateurs

Exporter le widget

Suivre NetPublic

  • S'abonner au flux RSS
  • NetPublic sur Twitter (site externe)
  • NetPublic sur LinkedIn (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Dailymotion (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Youtube (site externe)
  • NetPublic sur Google+ (site externe)
  • NetPublic sur Scoop.it (site externe)
  • La galerie photos NetPublic sur Flickr (site externe)

Facebook

Se connecter

Pour poster un contenu, participer au forum






S'inscrire   -   Mot de passe oublié ?

Forum

Aller sur le forum Net Public (Nouvelle fenêtre)
Espace de discussion