Adolescents et contenus choquants sur Internet : enquête de l’AFA

application point de contactDans le cadre de la Fête de l’Internet, l’Association des Fournisseurs d’Accès et de Services Internet (AFA) a publié le 19 mars 2012 les résultats de son enquête réalisée auprès de 519 internautes de 13 ans et plus entre le 1er février et le 4 mars 2012 à l’occasion du Safer Internet Day 2012 (journée de l’Internet plus sûr) sur la thématique des contenus choquants rencontrés sur Internet par les adolescents en France.

Adolescents autonomes sur Internet

Près de 90 % des adolescents ayant répondu à l’enquête surfent seuls sur l’Internet. La tendance est à l’autonomie et à la confiance entre générations. Au cours de leur navigation, les jeunes sont plus de 75 % à rencontrer parfois ou souvent un contenu qui les a choqués, mais peu partagent leur ressenti avec leur entourage (15 %). Paradoxalement, il apparaît plus facile pour cette tranche d’âge de communiquer virtuellement sur les réseaux que d’exprimer une gêne face à un contenu rencontré.

Cette génération semble davantage banaliser la présence de contenus choquants rencontrés au fil de la navigation (près de 70 % continuent ou continueraient tranquillement leur surf) qu’être véritablement heurtée par eux. Les 18,5 % d’internautes qui sont ou seraient mal à l’aise face à de tels contenus, garderaient leur trouble pour eux.

Instaurer un dialogue intergénérationnel

Les adolescents internautes, et particulièrement ceux ressentant un réel malaise face à un contenu en ligne, sont à sensibiliser sur la nécessité de se confier à des adultes, qui doivent de leur côté se montrer attentifs et ouverts à toute discussion. Les logiciels de contrôle parental installés ne doivent pas pour autant décharger les parents de leur responsabilité et de leur rôle éducatif, qui demeurent essentiels.

20 % des jeunes de 13 ans et plus connaissent le service Pointdecontact.net

Près de 20% des internautes de 13 ans et plus connaissent Point de Contact, et environ 6% ont déjà effectué un signalement via le formulaire en ligne www.pointdecontact.net, disponible également sur mobile à la même adresse, ou en téléchargeant l’application Point de Contact directement sur son ordinateur. Un résultat encourageant dans cette tranche d’âge pour le service français de signalement en ligne des contenus illégaux, soutenu par la Commission Européenne depuis douze ans dans le cadre de son programme Safer Internet, qui vise pourtant à l’origine un public adulte en raison de la nature particulièrement choquante des contenus traités.

Demande d’information forte portant sur l’utilité du signalement à Pointdecontact.net

Le Point de Contact de l’AFA a relevé un manque d’information des jeunes sur les suites données à un signalement : 60 % des internautes du panel avouent ne pas savoir à quoi sert un signalement, ou doutent de son utilité concrète. Il semble donc nécessaire de donner des indications simples et pratiques au jeune public sur la procédure menée par le Point de Contact après réception d’un contenu.

« Ainsi, si le Point de Contact considère le contenu signalé par un internaute comme potentiellement illégal au regard de la loi française, il le transfère systématiquement à la police française de l’Internet, à savoir l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCTIC). En parallèle, si le contenu est localisé en France, il est également transmis à l’hébergeur identifié, qui le supprime immédiatement. S’il est hébergé à l’étranger dans un pays réprimant l’infraction, il est alors envoyé en parallèle à l’homologue du Point de Contact au sein du réseau international de services de signalement INHOPE, qui prendra les mesures nécessaires dans son pays afin de le faire retirer. »

À propos de Pointdecontact.net

Point de Contact est le service français d’assistance en ligne ouvert à tous, permettant de signaler par le biais d’un formulaire simple, anonyme et adapté au mobile, tout contenu choquant rencontré sur Internet. Point de Contact est une initiative de l’Association des Fournisseurs d’Accès et de Services Internet (AFA), également membre fondateur de l’association internationale de hotlines Internet Inhope, dans le but de lutter contre « les contenus odieux ».

La hotline Point de Contact, les actions de sensibilisation d’Internet Sans Crainte et la helpline Net Ecoute constituent le « Safer Internet Centre » français coordonné par la Délégation aux usages de l’Internet et soutenu par la Commission Européenne dans le cadre de son programme « Safer Internet« .

Licence : Lire la licence dans une nouvelle fenêtre Creative Commons by-nc-sa
Géographie : France

Tags: , , , ,

Ressources similaires



Poster un commentaire

Merci de vous inscrire ou de vous connecter pour rédiger un commentaire.

 

Formations animateurs

Exporter le widget

Suivre NetPublic

  • S'abonner au flux RSS
  • NetPublic sur Twitter (site externe)
  • NetPublic sur LinkedIn (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Dailymotion (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Youtube (site externe)
  • NetPublic sur Google+ (site externe)
  • NetPublic sur Scoop.it (site externe)
  • La galerie photos NetPublic sur Flickr (site externe)

Facebook

Se connecter

Pour poster un contenu, participer au forum






S'inscrire   -   Mot de passe oublié ?

Forum

Aller sur le forum Net Public (Nouvelle fenêtre)
Espace de discussion