Résultats de recherche ‘citoyenneté’
Trier par : Auteur | Date | Titre

Génération C (comme connectée) : 4 fascicules sur les « C » en tant que citoyens, travailleurs, consommateurs et étudiants

couverture fascicule génération C EtudiantsEn janvier 2011, nous signalions la publication par le CEFRIO (Centre francophone d’informatisation des organisations, Québec) d’un fascicule intitulé « Génération C : Les « C » en tant que Citoyens » récapitulant les études et réflexions depuis quelques années sur la Génération C (12-24 ans) ; ce dossier apporte des analyses et conseils facilitant l’exercice de la citoyenneté chez les jeunes en tenant compte de leurs pratiques technologiques.

Depuis lors et sur le même principe, le CEFRIO a publié 3 autres fascicules thématiques axés sur l’adaptation des pratiques des organisations en réponse aux défis qui les attendent avec l’arrivée de la génération C. On y trouve des conseils et des cas de bonnes pratiques pour rejoindre les jeunes dans différents contextes : la citoyenneté, le travail, la consommation et l’éducation. Ces dossiers ont été élaborés en collaboration avec des experts de la thématique abordée. (suite…)

Création d’un réseau d’entraide local par la Ville de Pont-Audemer en partenariat avec l’EPN

logo Entre VoisinsA l’occasion de la Fête de l’Internet, la Ville de Pont-Audemer (Eure), en partenariat avec l’EPN Net-Cité, a mis en place la plateforme d’échange Entre Voisins : un service en ligne d’échange et d’entraide entre les habitants (Pont-Audemer et alentours). On peut visualiser les annonces, mais aussi en déposer avec une inscription au préalable sur le site Entre Voisins. (suite…)

Risques.gouv.fr : portail interministériel de la prévention des risques majeurs (France)

En-tête texte du portail Risques.gouv.frLancé en juillet 2010, Risques.gouv.fr est le portail interministériel de la prévention des risques majeurs. Y sont consignés de façon simple et précises des informations de prévention sur les tempêtes, pandémies, incendies, inondations, accidents industriels ou nucléaires et des actions concrètes à mettre en place en cas de danger avéré et d’évènement majeur. L’éventail de risques majeurs pour l’homme et son environnement étant très large et multiforme, lenouveau portail interministériel www.risques.gouv.fr a vocation à rassembler en un même lieu l’ensemble des informations qui peut intéresser les citoyens sur le sujet.

(suite…)

Génération C (12-24 ans) et TIC : Les « C » en tant que Citoyens, livret-conseil du CEFRIO (Québec)

couverture du livret Génération C« Génération C : Les « C » en tant que Citoyens » est une nouvelle publication du CEFRIO (Centre francophone d’informatisation des organisations) centre de liaison au Québec regroupant des industriels, universitaires et institutions oeuvrant au service de l’innovation sociale et organisationnelle.

L’organisme a entamé depuis quelques années un volet de réflexion et d’étude sur la Génération C (12-24 ans) comme moteur de transformation des organisations. L’objectif majeur de ce travail se résume à la question suivante : « Comment leurs attitudes et leurs comportements en lien avec les TIC influencent-ils leurs attentes et leurs façons de faire en tant qu’étudiants, travailleurs, consommateurs et citoyens? Quels seront les impacts de la montée de la génération C dans la société québécoise? »

Perceptions , comportements et attitudes des 12-24 ans face aux Technologies de l’Information et la Communication (TIC) sont analysés sous 4 volets : étudiant, travailleur, consommateur et citoyen. Chacune de ces 4 thématiques fera l’objet d’un fascicule propre.

C’est aujourd’hui le premier livret que met en ligne le CEFRIO « Génération C : Les « C » en tant que Citoyens » sous-titré : « Les jeunes qui ont grandi avec les technologies vivent autrement leur citoyenneté et leur engagement. 10 conseils pour répondre à leurs attentes ».

(suite…)

Ciclic.fr, des images d’archives (vidéo) en Région Centre

logo CiclicCentre Images vient d’ouvrir Ciclic.fr, un portail internet de la mémoire audiovisuelle en Région Centre. Cette banque de données propose de visionner en ligne plus de 2700 films amateurs numérisés parmi 10 000 films amateurs collectés depuis 2006.

Le site public Ciclic.fr fournit donc un large panorama de la mémoire collective de la Région Centre (et ses 6 départements : le Cher, l’Eure-et-Loir, l’Indre, l’Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher et le Loiret) avec des films couvrant la période des années 20 à nos jours.
400 déposants participent déjà à cette aventure avec une exploration en ligne par thèmes ou centres d’intérêt, par mots-clés, via un moteur de recherche interne ou plus original, via un module de géolocalisation et de chronolocalisation. 4 grandes rubriques permettent également de naviguer au sein du portail Ciclic.fr : Découvrir ; Explorer ; Participer ; Actualités.

L’internaute visiteur est associé activement au site : il lui est proposé d’aider à la localisation d’images ou d’évènements (les « énigmes »). L’identification (gratuite) sur le site permet de constituer sa propre banque personnalisée de vidéos.

Le site Ciclic.fr est édité par Centre Images, agence régionale du Centre pour le cinéma et l’audiovisuel, établissement public français de coopération culturelle (EPCC) créé à l’initiative de la région Centre, en partenariat avec l’Etat.

Le site est hébergé par le GIP RECIA (Région Centre Interactive) qui compte aussi pour domaine d’activité la coordination des Espaces publics numériques de la Région Centre.

Usages d’Internet en France : réseaux sociaux et e-participation, nouvelles fractures numériques

logo MarsouinLe Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) breton Marsouin vient de mettre en ligne un court article scientifique intitulé : « Point sur les usages d’Internet : Usage des réseaux sociaux et e-participation » avec des données de cadrage (chiffres, statistiques) comme chiffres repères sur les principaux usages d’Internet. L’étude qui a été menée en 2009 auprès d’un échantillon représentation de la population bretonne (soit 2008 personnes) montre que l’image commune délivrée dans les médias à propos des réseaux sociaux est fortement déformée. (suite…)

Service-Public.fr : 10 ans d’existence… Ce que le portail de l’Administration Française permet de faire

logo Service-Public.fr

Le site officiel de l’administration française Service-public.fr, édité par la Direction de l’information légale et administrative (DILA), va fêter son 10e anniversaire le 23 octobre prochain avec près de 5 millions de visites mensuelles.

Plébiscité par les usagers et citoyens de tous les âges en recherche d’une information administrative ou d’un service en ligne, Service-public.fr est aujourd’hui un de leurs outils préférés. Créé en octobre 2000, service-public.fr remplit au quotidien sa mission de simplification de la vie quotidienne des usagers dans leurs relations avec l’administration en la rendant plus simple, plus conviviale et plus transparente.

Nombre d’Espaces Publics Numériques font découvrir Service-Public.fr à leurs publics, certains organisant des sessions spécifiques d’initiation à la navigation et aux possibilités offertes par le Portail de l’Administration Française. (suite…)

Flash Informatique de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne avec un numéro spécial Société 2.0

Logo du magazine Flash Informatique

Depuis 1993, l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne – EPFL (Suisse) édite une publication à périodicité mensuelle nommée Flash Informatique, avec un tirage papier de 4000 exemplaires en moyenne et également distribuée gracieusement par courrier électronique (pour s’abonner : envoyer un simple message sans objet ni contenu à l’adresse suivante : fi-subscribe@listes.epfl.ch ) ou consultable en ligne (archives y compris) sur le site de l’EPFL (en pdf pour un numéro complet, en version pda, ou article par article dans une version web classique).

Cette « revue (est) consacrée aux expériences réalisées sur les différents outils informatiques ». Plus significativement, Flash Informatique est une publication regroupant des articles de scientifiques, chercheurs et spécialistes de l’informatique et de l’internet au sens large proposant des articles de fond soit sur la technique, les utilisations des technologies ou encore sur des thématiques liées à l’actualité et à l’avenir de ces domaines. Réflexion et pratique s’y croisent volontiers et c’est bien ce qui fait l’une des richesses de ce magazine.

Pour les EPN (Espaces Publics Numériques), c’est l’occasion de poser un regard différent sur les technologies qui nous entourent avec recul critique et analyse de fond sur des objets techniques, des logiciels, services en ligne et tendances des réseaux. Chaque article est judicieusement marqué de 1 à 3 piments représentant les publics visés : tout public, public averti, expert.

La dernière édition de Flash Informatique (Juin 2010) s’intéresse notamment à la mobilité : l’Ipad, fenêtre sur Internet ou encore à une préoccupation légitime Smartphone volé ? Smartphone vidé !

Numéro spécial : Société 2.0

Ce numéro de juin 2010 est complété par un numéro spécial Eté : Société 2.0 téléchargeable ici en pdf (52 pages) d’actualité. On y découvre :

  • Qui est l’utilisateur 2.0 ?
  • Comment la géolocalisation change notre rapport aux autres ;
  • Comment des citoyens s’emparent des données publiques pour faire un monde plus ouvert et participatif ;
  • Qu’est-ce que l’hameçonnage social ou le vol d’identité 2.0 ?
  • Comment certains utilisent les réseaux sociaux pour résister ;
  • Comment utiliser son smartphone de manière active, notamment à travers le projet OpenStreetMap ;
  • Comment les institutions, les bibliothèques utilisent ces nouveaux outils ;

Le Web municipal au Québec en 2009, Portrait de la situation

en-tete du site internet de Plessisville

Le CEFRIO (Centre francophone d’informatisation des organisations), organisme Canadien, vient de publier son étude Le Web Municipal au Québec en 2009- Portrait de la situation, présentant l’analyse de 727 sites Internet, un travail de recherche mené en partenariat avec le Groupe de Recherche sur les Collectivités en ligne de la Faculté d’Administration, Université de Sherbrooke (GRECUS) pour le compte du Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (Québec). Deux précédentes études similaires ont été publiées par le CEFRIO : en 2004 et 2006.

Rapport final

Le rapport final est décliné en 2 versions gracieusement téléchargeables :

Nous indiquons l’existence de ces publications car de plus en plus d’EPN (Espaces Publics Numériques) et d’acteurs de terrain de l’accès public à l’Internet travaillent sur la thématique du site Internet municipal en France.

Par ailleurs, l’existence des EPN est indiquée sur les sites Web municipaux (voire plus avec une rubrique dédiée) et des activités de fourniture de contenus pour le site Web de la collectivité territoriale (Patrimoine, Histoire, Culture locale…), d’accès à l’administration en ligne, de présentation des ressources municipales en ligne sont parfois menées par l’Espace Public Numérique.

Points clés du Web municipal au Québec

Quelques faits tirés de cette étude 2009 :

  • La présence en ligne des petites municipalités progresse plus rapidement que les grandes en ce qui a trait au taux de présence en ligne,
  • De manière générale, les municipalités du Québec utilisent principalement leur site Web pour promouvoir leur développement,
  • Les petites municipalités peuvent faire preuve de créativité et bien se positionner sur le Web, malgré les contraintes et les défis auxquels elles font face,
  • Plus de 3 sites sur 4 fournissent de l’information générale sur la municipalité (conseil municipal, histoire et géographie) ainsi que sur la vie communautaire (liens vers des organismes sociaux et vers les bibliothèques),
  • Un peu plus de la moitié des sites renseignent aussi sur certains services municipaux et fournissent des liens vers divers organismes privés et gouvernementaux.

Le rapport final propose une très intéressante grille d’analyse du Web municipal (figure 1, page 12) et des Municipalités Régionales de Comtés de Québec (figure 2, page 15) largement explicités dans le Chapitre 2 (Méthodologie de recherche). Les questionnaires complets figurent en annexe (fin d’étude).

Tout au long du document final, des récapitulatifs, avantages liés à l’évolution et à l’utilisation des sites Web municipaux traduisent l’importance de cette présence en ligne pour les multiples acteurs de la société (administration, collectivité, citoyens, monde associatif, univers économique).

Quid de la participation citoyenne et du marketing territorial sur les sites Internet municipaux

Le développement (possible) de la municipalité sur le Web fait l’objet d’un tableau récapitulatif en page 25 qui montre une évolution notable vers une possible participation citoyenne en ligne (forums, chat, groupe de discussion, blogs, utilisation active des réseaux sociaux…). On y remarque que ce type de sites Web participatifs et d’une présence en ligne sur les réseaux sociaux est très très minoritaire et fait même figure d’exceptions.

Un point complet est effectué sur le « Marketing territorial » autrement dit les items du site Web faisant la promotion du site Web auprès des visiteurs dans un objectif de développement économique, avec comme dominante constatée un axe sur le secteur touristique.

Le rapport dresse ensuite un panorama des meilleures pratiques constatées en matière de Web municipal. Il est par ailleurs noté que la taille des municipalités, la ruralité et même un faible taux de branchement à Internet ne sont pas nécessairement des obstacles à la construction de bons sites Web pour répondre aux besoins des municipalités et des citoyens.

Un document présentant un état des lieux des sites Web des collectivités territoriales au Québec qui met également en avant des améliorations possibles.

Crédit image : En-tête du site Web municipal de Plessisville distingué dans l’étude comme « une municipalité rurale d’assez petite taille où le branchement à la haute vitesse est significativement moins répandu que dans le reste de la Province, mais dont le site Web offre beaucoup d’informations et de fonctionnalités pertinentes aux utilisateurs ».

Technologies et réalité augmentée à la Galerie des Enfants du Muséum d’Histoire Naturelle (Paris)

capture d'écran du site internet Galerie des EnfantsLa Galerie des Enfants du Muséum d’Histoire Naturelle (36 rue Geoffroy Saint-Hilaire, Paris 5e) ouvre le 6 octobre 2010. Ce nouvel espace se veut une exposition permanente dédiée aux enfants de 6 à 12 ans, accessible aux personnes en situation de handicaps moteur, mental, visuel et auditif.

Espace d’exposition pour les jeunes consacré à l’environnement et à la biodiversité, enjeux fondamentaux du monde de demain, il a été conçu d’une manière originale comme un lieu de co-éducation et d’échange générationnel à vocation pédagogique et scientifique.

(suite…)

 

Formations animateurs

Exporter le widget

Suivre NetPublic

  • S'abonner au flux RSS
  • NetPublic sur Twitter (site externe)
  • NetPublic sur LinkedIn (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Dailymotion (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Youtube (site externe)
  • NetPublic sur Google+ (site externe)
  • NetPublic sur Scoop.it (site externe)
  • La galerie photos NetPublic sur Flickr (site externe)

Facebook

Se connecter

Pour poster un contenu, participer au forum






S'inscrire   -   Mot de passe oublié ?

Forum

Aller sur le forum Net Public (Nouvelle fenêtre)
Espace de discussion