Encore en pleine crise sanitaire, les premiers chiffres relatifs à l’immobilier tendent à rassurer. Le marché de l’immobilier se porte bien et après une nette baisse d’activité notamment pendant le premier confinement, les français recommencent à acheter. Mais quelle est la nature de ces biens ? L’investissement locatif sort clairement du lot.

Investissement immobilier locatif : 29.4% des biens achetés l’année dernière

L’heure est aux bilans, concernant l’année 2020 qui a été durement marquée par la pandémie du Covid-19. Pourtant, qui l’aurait cru ? Alors que la crise sanitaire empêchaient les visites et rendaient les banques frileuses, le nombre d’achats relatifs aux investissements locatifs a explosé. Presque 30% des ventes qui ont été enregistrées les concernaient.
Immobilier
Paris n’est le seul endroit où l’on investit, et d’autres villes limitrophes ou d’autres départements suivent le même chemin. Pourquoi cette baisse dans la Capitale ? Simplement pour profiter des prix plus bas. Pendant le confinement, les français ont réussi à épargner. Ils n’hésitent plus désormais, quand cela est possible, à investir dans la pierre. Une épargne que beaucoup jugent sûre, au contraire d’autres produits financiers mis à leur disposition, dans ce domaine.

Un nouveau profil d’investisseurs

La grande surprise réside surtout dans le profil des investisseurs. Ce ne sont pas seulement les personnes qui ont beaucoup d’épargne et comptent sur les dispositifs défiscalisants, comme le LMP ou la loi Pinel par exemple. Les nouveaux propriétaires sont quelquefois des personnes qui n’ont pas les moyens d’acheter leur résidence principale…Pour compter sur des loyers intéressants, ils n’hésitent plus à acheter des biens anciens, quitte à les rénover eux-mêmes, quand cela est possible.

Le montant de leur prêt est ainsi remboursé par les loyers perçus, et ils peuvent générer des revenus passifs, quand le montant du loyer excède celui de la mensualité d’emprunt. Cette somme d’argent peut alors quelquefois, les aider, par la suite à acheter leur propre maison ou appartement.