Même si le prélèvement à la source est censé représenter une situation fiscale à un moment donné, pour un paiement plus juste et adapté, le système en est encore à ses balbutiements. En outre, certains français ne pensent pas toujours à mentionner des changements qui ont une incidence sur le montant de l’impôt qu’ils ont à payer. Conséquence : certains d’entre eux se retrouvent avec un solde à payer au fisc. Comment cela va se passer?

Un paiement échelonné en fonction du montant du solde à payer

Oubli de signalement d’un changement de situation, avance de réductions d’impôts qui était trop importante en début d’année : pour certains français, même constat : ils doivent encore de l’argent au service des impôts. Hier, mercredi 15 septembre, marquait la date de la première échéance du paiement de l’impôt. Comment va se passer ce prélèvement supplémentaire, quand on est concerné par cette situation ?

Tout dépend en fait du montant qui est dû à l’administration fiscale. Quand la somme est importante, il sera possible d’espérer un prélèvement automatique en 4 fois qui s’échelonnera jusqu’à la fin de l’année 2021. Concrètement, qu’est-ce que le fisc entend par montant important ? Si vous devez une somme inférieure ou égale à 300 euros, vous ne pourrez pas prétendre à l’échelonnement du paiement. Ce dernier aura lieu le 27 septembre prochain et en une seule fois.

Prélèvement en quatre fois jusqu’à décembre

C’est seulement pour les sommes supérieures à 300 euros, que le contribuable peut s’attendre à un geste de la part du fisc. Le montant sera divisé par 4 et les paiements s’échelonneront sur des dates déjà prévues, à savoir le 27 septembre (comme les autres), mais aussi le 25 octobre, le 25 novembre et le 27 décembre 2021. Normalement, ces dates ne sont pas une surprise pour les contribuables puisque le fisc a communiqué sur elles quand l’ordre de paiement a été saisi sur le site officiel des impôts (Impots.gouv.fr).

Avoir une somme supplémentaire à payer n’est certes pas une bonne nouvelle. La modularité de paiement est une chance, pour les plus grosses sommes. Mais il est évident que cela va surtout inciter les contribuables à être vigilants l’année prochaine si un changement de situation intervient dans leur vie, changeant le montant de l’impôt qu’ils auront à payer.