Identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper

jeune femme internetEn octobre 2012, l’association Action Innocence Suisse a lancé une nouvelle campagne avec 2 visuels choc (cf. dans cet article) pour sensibiliser les adolescents et jeunes adultes à la protection de son identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper. L’objectif est d’informer et faire réfléchir les jeunes sans moraliser et diaboliser les pratiques Internet et réseaux sociaux.

L’identité numérique concerne tous les internautes et donc les jeunes

Aujourd’hui, l’utilisation des blogs, réseaux sociaux, sites de partage de photos et vidéos contribuent aisément à la diffusion et à la prolifération de données qui constituent une identité numérique en ligne.

Informations personnelles, « tags » sur les photos, commentaires, contributions, partages, « like » laissent des traces et façonnent ce que l’on appelle la cyber-réputation de l’internaute… L’internet n’oublie rien d’où la nécessité que les jeunes comprennent qu’il est important de se donner les moyens pour maîtriser au mieux son image, identité numérique!

Avant une rencontre, un employeur potentiel, un directeur d’école ou une rencontre personnelle peuvent être heurtés par une image ancienne, oubliée qui peut être attachée à son prénom et à son nom et s’avérer embarrassante.

« Sur Internet : Ne laisse pas ton image t’échapper »

Les 2 visuels choisis pour cette campagne mettent en scène un jeune homme et une jeune femme, dans une situation qui une fois, rendue publique, pourrait devenir gênante. Le slogan de la campagne figurant sur ces affiches : « Ne laisse pas ton image t’échapper » est accompagné du commentaire : « Avant de cliquer « juste pour rire », pense à ta cyber-réputation et à celles des autres ».

Les 2 visuels à télécharger en taille réelle :

« Quelle serait ta vie si tout le monde savait tout de toi ? »

Question en filigrane de cette campagne qui utilise le bien connu principe du « tag » sur Facebook (identification de photo), les jeunes internautes sont invités à réfléchir avec cette interrogation : Quelle serait ta vie si tout le monde savait tout de toi ?

Un spot vidéo (à télécharger ici au format .mov) a été réalisé qui montre un employeur potentiel, lors d’un rendez-vous d’embauche qui découvre sur son ordinateur l’image du jeune candidat devenue embarrassante.

« Adopte le NetCode »

En écho, Action Innocence Suisse délivre 4 conseils phares (baptisés le NetCode) destinés aux jeunes, pour se protéger sur Internet et agir en citoyen numérique responsable avec :

1. Le Web n’a rien de virtuel

2. Sur le Net, j’ai des droits et des devoirs

3. Je réfléchis avant de cliquer

4. Je me respecte et je respecte les autres


1. Le Web n’est-il que virtuel ?

Internet n’oublie jamais rien ! De plus en plus, le concept de permanence de l’image et de l’information est évoqué : une image mise en ligne, un commentaire publié sur son propre profil ou sur le profil d’une autre personne, une information divulguée sans réfléchir peuvent, un jour ou l’autre, refaire surface au moment où l’on s’y attend le moins et où, surtout, on le souhaite le moins…

Avant de publier une information ou une image
, pose-toi la question de savoir si tu l’afficherais en pleine rue en multiples exemplaires ! : Si on a le moindre doute, il est sans doute plus prudent de ne pas la diffuser. Fais preuve d’esprit critique en toutes circonstances ! : en pesant le pour et le contre et en réfléchissant aux conséquences potentielles de ses actes.

Si l’on définit que notre identité numérique est :

  • ce que l’on dit de nous,
  • ou plutôt ce que l’on choisit de dire de nous sur Internet,
  • mais aussi ce que les autres disent de nous.

… et en tenant compte que ce qui est publié est en plus interprété par celui qui en prend connaissance, il est impératif d’apprendre à gérer ces multiples identités.

Ne confonds pas ami avec contact et lien social avec réseau social
: aujourd’hui, le nombre d’amis sur un réseau social semble être un facteur de popularité important, mais il faut que les jeunes pensent à faire le tri de temps en temps dans leur liste d’amis. Ils ne doivent pas non plus oublier que lorsqu’ils acceptent des inconnus dans leur liste d’amis, ils leur donnent accès à toutes les informations qu’ils mettent en ligne.

2. Sur le Net, ai-je des droits et des devoirs ?


Internet est un lieu public :
les lois qui s’appliquent dans la vraie vie, s’appliquent sur Internet  : Internet n’est pas une zone de non-droit. Que ce soit dans la Constitution, dans le Code Civil ou le Code Pénal, de nombreux articles de loi, complétés par une liste de plus en plus conséquente de jurisprudences, régissent les différentes infractions qui peuvent être commises via les Technologies de l’Information et de la Communication.

Considère-toi comme un citoyen numérique !
: si quelqu’un reçoit un contenu illégal ou est témoin d’une infraction commise sur Internet, il ne doit pas hésiter à signaler les abus aux modérateurs des sites ou réseaux sociaux ou, le cas échéant aux autorités compétentes.

3. Pourquoi réfléchir avant de cliquer ?


Tes actes, donc tes choix, ont des conséquences !
: Prendre le temps de réfléchir avant de cliquer peut s’avérer judicieux. Un clic est si facile, si le geste paraît anodin, il peut engendrer des suites que l’on n’imaginait pas et qui auront un impact sur le quotidien, parfois pour longtemps.

Tu sais toujours ce que tu fais de tes photos et informations personnelles… Tu ne sais jamais ce que les autres en font ! : une information ou une photo publiée sur Internet peut être copiée, modifiée, rediffusée… même par ceux qui font partie de ses amis. On est responsable des informations que l’on publie. En avoir conscience, c’est se donner la possibilité de ne pas la publier.

Tu es responsable des informations que les autres internautes te transmettent et de ce que tu en fais ! : ne pas être pas complice de maltraitances, de propagation de rumeurs ou de fausses informations ou d’exclusion à l’encontre d’un tiers, connu ou non. Les personnes qui figurent sur les photos et les vidéos sont de personnes réelles et qui peuvent être de vraies victimes.

Conseils complémentaires

De manière générale :

Tu veux vérifier ta cyber-réputation ?
Googlise-toi ! http://fr.wiktionary.org/wiki/googliser
On peut taper son nom et son prénom dans Google et parcourir les résultats de la rechercher pour voir ce qu’Internet dit de soi.

Crée des alertes
sur Google ! http://www.google.fr/alerts
On a la possibilité d’en créer autant qu’on le souhaite à la fréquence que l’on aura décidée : sur la base de son nom, son pseudo, le nom de son site Internet ou de son blog.

Sur les réseaux sociaux :

  • N’oublie pas de régler tes paramètres de confidentialité !
  • Limite l’audience de certaines publications !
  • Parcours ton profil comme si tu étais quelqu’un d’autre et vois ce que les autres voient de toi !

Affiche de la campagne : Ne laisse pas ton image t’échapper

jeune homme internet

AddInto

Licence : Lire la licence dans une nouvelle fenêtre Creative Commons by-nc-sa
Géographie : Europe

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Ressources similaires



Poster un commentaire

Merci de vous inscrire ou de vous connecter pour rédiger un commentaire.

 

Formations animateurs

Exporter le widget

Suivre NetPublic

  • S'abonner au flux RSS
  • NetPublic sur Twitter (site externe)
  • NetPublic sur LinkedIn (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Dailymotion (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Youtube (site externe)
  • NetPublic sur Google+ (site externe)
  • NetPublic sur Scoop.it (site externe)
  • La galerie photos NetPublic sur Flickr (site externe)

Facebook

Pour s’abonner, inscrire votre adresse électronique :

Se connecter

Pour poster un contenu, participer au forum






S'inscrire   -   Mot de passe oublié ?

Forum

Aller sur le forum Net Public (Nouvelle fenêtre)
Espace de discussion